Un sentiment de trahison…

Après avoir combattu les terroristes de l'état islamiste, en collaboration avec les occidentaux, les kurdes sont trahis par leurs anciens partenaires.

Le président américain Donald Trump a donné le feu vert à son homologue turc pour lancer une incursion militaire dans le nord de la Syrie. Si les États-Unis ne soutiendront pas l’opération, ils n’interviendront pas.  Et le président Erdogan n'a pas hésité un instant, profitant des premiers retraits des forces américaines.

La réaction des pays européens est sidérante: ils protestent !   Point !   Bienvenue aux pays des Bisounours !

J'ai sélectionné les dessins de presse parus dans différents journaux et publiés en synthèse sur le site de Cartooning For Peace dans cet article.

Difficile d'accepter ce genre d'attitude même si nous n'en connaissons pas toutes les motivations....   Mais un sentiment de dégoût quand même...

Et pas du tout l'envie de me payer des vacances pas chères dans un pays comme la Turquie...   Ni de la voir devenir membre de l'Union Européenne...